top of page
Rechercher

Petite présentation







Je suis là à grogner derrière mon écran parce que je déteste parler de moi, me présenter, montrer ma tête ... mais après tout, c'est ce que vous venez faire tous les jours dans mon cabinet alors le faire en échange est un juste "retour des choses".


Me voilà donc :

- J'ai un âge qui se situe entre la trentaine et la quarantaine (on ne demande pas son âge à une dame bigre!)

- J'ai 3 petites filles merveilleuses qui sont toute ma vie et je partage ma vie avec un homme en or (c'est une expression bien sûr... je n'ai pas les moyens de me payer un homme en or et ça ne doit pas être pratique au quotidien)

- J'ai toujours travaillé dans des domaines liés au social, au médical et à la petite enfance.

- J'ai une joie de vivre, une bonne humeur et un humour hors pair (si si)


Chaque petite information sur moi citée au-dessus à fait que j'en suis arrivée à me former pour devenir sophrologue

- Mes 3 filles bien qu'adorables ont été une de mes motivations pour me mettre "à mon compte", on sait tous combien c'est difficile encore à notre époque de mener de front une vie de femme, de mère de famille nombreuse, et un travail dans lequel nous ne choisissons ni les horaires, ni les jours de travail et dans lequel la moindre absence nous fait retomber en bas de l'échelle.

J'avais envie de travailler aussi souvent que possible (quand on est une acharnée du travail on se refait pas) mais je voulais aussi accompagner mes enfants en sortie scolaire ou aux rendez-vous médicaux et dans un travail "classique" impossible de dire à son patron je viens pas cette après-midi mais à la place je vais travailler de 19h à minuit alors que là je fais ce que je veux.

(Si je vous donne envie par cette dernière phrase de créer votre entreprise attention il y a aussi des mauvais côtés)

-Mon homme en or, un soutien indéfectible qui croit en moi et qui me pousse à suivre mes envies, mes rêves et tout ce qui peut me rendre heureuse. Sans lui je ne serais pas là non plus

- Pour ce qui en est des différentes cordes à mon arc elles n'ont été qu'un cheminement pour m'amener à la sophrologie.

J'ai été assistante maternelle ce qui m'a permis de comprendre à quel point il est important de toujours regarder les choses avec son âme d'enfant. Ils sont vrais, ils osent tout en dépit de la bienséance sociale qu'on s'impose en devenant adulte, ils ne cherchent pas à rentrer dans des cases et entre eux ils s'aiment tels qu'ils sont sans faire de différence.

J'ai aussi travaillé en hôpital public dans plusieurs services et en particulier dans le domaine de la recherche médicale et là.... ça m'a permis de voir que j'aime trop l'humain pour travailler dans ce type d'endroit mais ça m'a aussi appris beaucoup dans tout ce qui est du domaine médical.


Après avoir traversé quelques années difficiles dans ma vie, j'ai voulu prendre le temps de me poser, de faire le point.

Le salariat et tout ce qui va avec ne me convenait pas, pire il me rendait malheureuse du coup ça se ressentait aussi dans ma sphère privée

J'ai vite compris qu'il fallait que je tire un trait sur tout ça et que je me concentre sur ce que je suis et ce que je veux pour pouvoir enfin me sentir épanouie.

Hypersensible, empathique (trop) et indépendante, ce qui me caractérise c'est de toujours faire passer les autres avant moi.

J'avais besoin d'un univers professionnel adapté à ma vie de famille nombreuse et qui étancherait ma soif d'apporter du positif autour de moi.


C'est pour tout ça que j'en suis venue à me former à la Sophrologie.

C'est mon parcours de vie qui me permet d'être à l'écoute des gens qui passent la porte de mon cabinet et de les aider à trouver en eux les ressources pour se dépasser et être en accord avec eux même.

Mon parcours de vie me permets de comprendre un enfant malheureux dans une famille qui se déchire, une personne qui se sent différente ou qui ne trouve pas sa place de par ses particularités, une personne qui souffre de douleurs chronique, un adulte qui se sent en décalage avec sa vie, les difficultés de la maternité et de la parentalité, l'hyper sensibilité, le deuil ...


Alors si un jour vous vous retrouvez dans ce cas là n'hésitez pas à franchir la porte de mon cabinet et je serais heureuse de prendre du temps pour vous accueillir, vous tel que vous êtes avec vos doutes, vos problèmes et vos bonheurs aussi.






72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page