top of page
Rechercher

Sophrologie et endométriose où l'art de se reconnecter à son corps pour mieux gérer la maladie

Dernière mise à jour : 18 mars 2023

Tout d'abord je vais prendre le temps de vous expliquer succintement mais efficacement ce qu'est l'endométriose. L'endométriose est une maladie gynécologique qui touche 1 à 2 femmes sur 10 dans le monde.

Son origine est encore floue et plusieurs théories existent sur le sujet. Au final la seule chose dont on est absolument sûre c'est qu'elle est liée aux cycles menstruels.


Pour le coup ce qui nous intéresse vraiment ici c'est les symptômes :

- Douleurs violentes de type contractions, coup de poignards, décharges éléctriques (et contrairement à ce que l'on peut lire partout ça n'est pas que pendant les quelques jours de règles la vie serait trop belle sinon...) ah oui ! et pas que dans le ventre ^^ le dos, les jambes parfois les poumons les douleurs irradient de partout.

- Fatigue chronique (on ne parle pas là de fainéantise mais d'un vrai besoin de dormir tout le temps n'importe quand parce que quand votre corps souffre en permanence il s'épuise et ne se repose pas aussi bien que quelqu'un qui va bien étonnant non ?)

- Saignements (parfois hémorragiques ce qui contribue évidemment à la fatigue citée ci-dessus)

- Troubles digestifs, urinaires (quelle endogirl n'a jamais connu l'abandon du caddie en plein milieu du magasin à cause d'une vilaine crise digestive hein ?)

- Infertilité

- Dyspareunie (terme technique qui évoque les douleurs pendants les rapports sexuels allant parfois jusqu'au malaise)


Cette maladie gâche la vie de nombreuses femmes qui subissent souvent en plus des symptômes l'incompréhension des proches et la bétise (appellons un chat un chat) de nombreux médecins qui passent des années à dire à ces femmes qu'elles sont folles et que ces douleurs n'existent que dans leurs tête jusqu'à ce qu'elles tombent enfin sur un médecin compétent qui va pouvoir les diagnostiquer officiellement.


Pour le côté prévention :

N'oubliez pas que les douleurs trop fortes qui ne passent pas avec du doliprane et du spasfon doivent amener à se poser la question d'une endométriose et à consulter un médecin spécialiste.

Non souffrir au point de devoir rester couchée en chien de fusil avec sa bouillotte n'est pas normal.

Si vous êtes dans ce cas ne retenez qu'une chose : vous n'êtes pas une chochotte, vous êtes une femme incroyablement forte qui se bat pour continuer a avoir un quotidien normal avec une maladie handicapante et invalidante !


L'endométriose est un cheval de bataille pour moi depuis des années et le restera jusqu'au bout alors si vous avez le moindre doute, si vous vous sentez seule ou incomprise n'hésitez pas à m'appeler même si ce n'est pas pour poser un rendez-vous. Parfois juste d'avoir une oreille attentive surffit à se sentir un peu mieux.



Et dans tout ça en quoi la sophrologie est une bonne méthode thérapeutique pour lutter au quotidien contre l'endométriose ?

Reprenez la liste des symptômes ci-dessus et imaginez que la seule chose sur laquelle la sophrologie ne peut rien pour vous c'est les saignements ça fait quand même pas mal de symptômes que vous pourriez diminuer grâce à la sophrologie n'est ce pas ?


En sophrologie l'idée est de se reconnecter à son corps ça peut paraître paradoxal pour ces femmes qui ont souvent l'impression que leurs coprs les détestent pour leur faire subir tout ça mais ....

Se reconnecter à son corps et ses sensations permets de mieux identifier l'origine et le lieu exact de la provenance des douleurs et donc de pouvoir travailler aussi de façon plus ciblée.

De plus la sophrologie de par ses exercices vous apportera aussi de la détente et de la relaxation qui n'est jamais un luxe quand on souffre en permanence.


Avec cette méthode vous pouvez donc apprendre des exercices vous permettant :

- de mieux gérer la douleur dûe a la maladie et aux troubles digestifs et urinaires

- de retrouver de la vitalité et de l'énergie pour lutter contre la fatigue chronique

- de vous accompagner dans vos soucis d'infertilité (se préparer à la pma, affronter les "échecs", accepter la stérilité)

- soulager les désagréments dûs à la dyspareunie, au vaginisme ...


La sophrologie permet aussi d'apprendre à accepter une maladie, étape importante pour mieux réussir à vivre avec les désagréments de la maladie sur votre quotidien.

Petit bonus la sophrologie peut aussi aider votre "moitié(e)" qui devient souvent aussi un aidant et qui peut parfois souffrir en silence de nous voir si mal.









179 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page